Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Parlons des vraies choses avec Tampax

Coucou tout le monde! J'espère que vous allez bien

 

Il y a quelques jours, je rencontrais la marque un médecin avec la marque Tampax afin de répondre à vos questions.

Sur Instagram j'avais lancé plusieurs stories en vous demandant toutes vos questions possibles sur la marque, sur nos règles, sur les risques des tampons etc...

J'aime parler de ce genre de sujet, car au final nous avons peu de réponses, et les médias aiment plutôt mettre en avant les scandales, plutôt que de répondre réellement aux interrogations.

 

Avant tout, je sais que plusieurs personnes ne seront pas forcément en accord avec les réponses, mais je me devais de vous les partager. Notamment le débat sur les cups dont tout le monde entend parler en ce moment !

J'ai regroupé une dizaines de questions, et en voici les réponses:

 

1- Combien de temps faut-il garder un tampon ?

Il est conseillé de le garder 6h maximum, d'autres diront 4 et d'autres 8. Coupons alors la poire en deux.

Pour la nuit, il est donc conseillé d'utiliser une serviette ou une culotte menstruelle.

 

2- Et quels sont les risques ?

C'est avant tout une question d’hygiène ! Quand on y pense, c'est du sang qui stagne, ce n'est pas très glam...

Ce qui est très important surtout, c'est d'utiliser un tampon adapté à son flux.

En tout cas, pour ceux qui y pensent déjà, un tampon n'est pas la cause du choc toxique, mais nous y reviendront.

 

3- Les tampons sont ils blanchis à la javel/chlore ?

Absolument pas! Pour rappel, l’objectif du processus de purification (aussi appelé ‘blanchiment’) est de nettoyer la fibre et non pas de la rendre blanche pour des raisons esthétiques. La purification rendrait le tampon jaune, ce serait pareil il aurait une couleur jaune. Tous les tampons (bio ou non) passent par ce procédé de purification, et c’est bien normal pour garantir que le tampon est bien hygiénique.

Mais alors d’où vient ce mythe du chlore ? Il vient d’un procédé de nettoyage de la fibre qui existait il y a plusieurs décennies qui utilisait du chlore élémentaire. Entre temps, on s’est rendu compte qu’il pouvait y avoir un lien entre le chlore élémentaire et l’émission de dioxine dans le procédé de fabrication et depuis plus aucun fabriquant de tampon utilise ce procédé. Donc non, les tampons, quel que soit la marque, ne sont pas blanchis à la javel ou au chlore.

 

4- Où sont fabriqués les Tampax ?

En grande partie à Budapest: 99% Les reste est fabriqué aux USA.

 

5- Quelle est la différence entre Tampax et un tampon bio ?

Le bio se résume surtout à la culture du coton qui est faite dans des champs de coton bio mais d'un point de vue sécurité et hygiène, il n'y a absolument aucune différence entre les deux. La quantité de traces de substances est la même quel que soit l’origine du coton, cela est dû au procédé de purification de la fibre qui élimine les impuretés.

 

6- Et quelle est la composition des Tampax ?

Celle-ci est désormais inscrite sur les paquets depuis le printemps 2017.

Voici la composition prise sur le site Tampax:

 

 

Aucune colle n'est utilisée.

Mettre uniquement du coton, ne facilite pas vraiment l'insertion du tampon et mélanger la rayonne et le coton permet d’avoir un tampon qui absorbe bien mais reste plus fin qu’un tampon 100% coton.

 

8- Qu'est ce que le syndrome du choc toxique ? Et peut on l'attraper avec un tampon ?

Avant tout, il faut savoir que tout le monde peut attraper ce syndrome: les femmes, mais aussi bien les hommes, les enfants et les bébés.

Il touche 4 personnes sur 100 000!

Ce qu'on sait actuellement, c'est qu'il est lié au sang, mais on ne sait pas comment il se déclenche.

Chaque personne a un degré de fragilité plus ou moins développé. C'est comme les cancers... On peut fumer toute sa vie et ne rien avoir contre une personne qui développe un cancer du poumon alors qu'elle ne fumait pas.

Beaucoup d'articles sont parus en attaquant les tampons, en disant qu'ils étaient la cause de ce choc. Hors, 60% des cas apparaissent alors que ces personnes n'avaient pas leurs règles, et 20% des cas sont des hommes.

Le fait est, qu'on ne sait pas actuellement comment il se déclenche! On sait que c'est par rapport au sang, mais vous pouvez très bien l'attraper avec une coupure mal désinfectée.

Beaucoup de questions sont encore en suspend...

En tout cas ce qu'il faut retenir, c'est que le tampon n'est PAS RESPONSABLE de cette maladie. Tout est une question d'hygiène et surtout de fragilité. Donc on arrête les mouvements de panique. Vous avez mais alors BEAUCOUP plus de chance de mourir de la grippe que de cette maladie qu'on arrive à traiter si elle est prise à temps.

 

9- Faut il préférer la Cup et pourquoi?

Justement la question est pourquoi ? Il y a eu cette rumeur que la Cup protégeait du syndrome du choc toxique. Hors, avec la Cup, comme la serviette d'ailleurs, il y a ce même problème de stagnation du sang.

Tout est une question de préférence du coup, mais cela ne protège en aucun cas du choc toxique!

Juste attention, une cup doit être extrêmement propre, et beaucoup ont tendance à l'oublier et il faut également la changer toutes les 4-8h comme un tampon.

 

Voilà, j'espère avoir répondu à la plupart de vos questions que j'ai regroupées à des moments.

Surtout n'hésitez pas si vous avez d'autres interrogations.

 

Bisous Bisous

 

 

                                                                                                                                   *sponsorisé

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0

À propos

Valou modeuze

Jeune fille travaillant dans la communication. J'ai toujours été passionnée par la mode et il faut dire que le shopping est une véritable passion ! Mon problème comme bon nombre de fille est mon budget!
Voir le profil de Valou modeuze sur le portail Overblog

Commenter cet article

anaïs 18/07/2018 10:38

merci pour cet article, en effet de mon côté j'ai vu parler du syndrome du choc toxique à la télé et ça m'a fait peur. Mais bon entre nous j'ai continué de porter des tampons.
Ton article me rassure merci!